top of page

Ces personnes qui déposent sur vous leurs propres façons d’être.

Que ce soit dans la vie sentimentale, familiale, amicale ou professionnelle, il existe des personnes qui reportent sur les autres leurs propres comportements et attitudes. Et, honnêtement, il nous arrive à tous, à un moment ou un autre, de le faire.


Voici quelques exemples que vous avez très certainement déjà expérimentés :


A) Une personne va demander à une autre si elle n’a pas oublié de faire telle ou telle chose, si elle a tout vérifié, parce que dans le fond, c’est cette première qui a tendance à oublier. Si elle est désorganisée, elle essaiera de faire croire à l’autre que c’est elle qui l’est.


B)   Une personne va demander à une autre, avant de lui raconter un secret, de surtout n’en parler à personne. Parce que là aussi, c’est elle qui est incapable de garder en secret. Elle devient méfiante vis-à-vis de l’autre puisqu’elle n’est pas fiable elle-même.


C) Une personne X ne croira pas qu’une personne Y va bien - alors que celle-ci lui dit - car dans les faits, c’est la personne X qui ne va pas bien. Puisqu’elle est mal, elle ne souhaite pas forcément (et cela peut relever de l’inconscient) que quelqu’un d’autre aille bien.

Cela peut être agaçant quelques fois.


D) Une personne qui aura tendance à affabuler mettra systématiquement en doute ce que lui dira une autre personne. Elle transfert ses propres attitudes sur l’autre.


E) Une personne dit à son interlocuteur "Je crois que tu n'as pas bien compris ce que je voulais dire" - avec une position haute. Le pire du pire... Exprime toi bien et je te comprendrais.


Ces personnes repèrent aussi les traits de caractères des autres et retournent leurs propres dysfonctionnements à leur avantage en faisant penser à l’autre que c’est lui qui a ses dysfonctionnements.


Ces personnes, sans être forcément manipulatrices, ont aussi tendance à la victimisation. 

Elles ne sont jamais responsables de rien, c’est toujours la faute des autres. 

Longtemps ces comportements m’ont irrité car ces personnes sèment leurs propres doutes sur les autres.


Pour ne pas être impacté, il n’y a pas 36 solutions.

Il convient de garder le silence. D’avoir en conscience que, ce que l’autre peut vous reprocher ou mettre sur vos épaules, ne vous appartient pas. 





Attention ! l’humour ne fonctionne pas toujours car il peut être mal interprété. 


Je vous invite à prêter attention à ces personnes et à vous en détacher le plus possible.


Comme disaient les enfants autrefois : "C'est celui qui dit, qui est !".


Arnaud.

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page