top of page

Développer ses prises de conscience.

Chaque semaine, je reçois des personnes en cabinet ou en visio. C'est normal, c'est mon métier. Chaque semaine, j'entends des parcours de vie, certains plus difficiles que d'autres. Des personnes qui attendent des réponses, des personnes qui souhaitent aussi se sentir mieux. Souvent des personnes sensibles, comme moi, d'ailleurs.

J'aime ce que je fait car l'humain m'importe.

Les séances ne se limitent pas à répondre aux questions mais également à ouvrir les prises de conscience sur soi et sur le monde en général.

C'est aussi pour cela que la politique m'intéresse. En effet, la politique existe, à la fois, pour fixer des règles au niveau de la société, pour apporter des solutions dans le "vivre ensemble", pour établir des droits mais aussi des devoirs. La politique ne peut se faire dans le rejet de l'autre.

Depuis pas mal d'années, ce sont malheureusement, le rejet et la peur qui guident et animent certains groupes. On va droit dans le mur si l'on continue de la sorte. Toujours opposés les uns aux autres : nationalités, couleurs de peau, droit/gauche, religions, travailleur/sans emploi, salariés/entrepreneurs, privé/public, etc...

Bien sûr, il faut de l'égalité, mais il est important aussi de développer la tolérance.

S'intéressent-on aux parcours des migrants qui arrivent en France ? Aux horreurs qu'ils ont connu pour certains ? Que fait-on en matière d'intégration, une fois les titres de séjours accordés ? Bien souvent cela relève d'associations reconnues d'utilité publique. Pour ma part, cette intégration devrait être une priorité mais reste largement sous-estimée.

Si on apprend pas à une personne les codes qui régissent la France, comment voulez-vous qu'elle y parvienne ?

Et nous que ferions nous, si nous devions être amenés à quitter la France pour une raison ou une autre ?

Il y a de la place pour chacun.

A mon sens, le but d'une vie est de se réaliser mais également de participer à l'évolution d'un monde meilleur.

Vous avez le droit de ne pas être d'accord avec mes propos. Mais, je continuerai, à mon petit niveau, à faire évoluer les consciences. Je reste un idéaliste et je l'assume totalement.

Arnaud.



17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page