top of page

L'hypersensibilité

Depuis quelques années, on trouve beaucoup d'informations sur l'hypersensibilité : comment la vivre, comment la gérer, etc...

Comme je n'aime pas employer les mots des autres, je vais simplement vous exprimer mes ressentis. Peut-être pourrez-vous vous y retrouver, qui sait ?

Le quotidien d'un hypersensible n'est jamais aisé ni reposant. En effet, la personne s'imprègne rapidement des états émotionnels de son environnement. Que cela soit dans le positif comme dans le négatif. Souvent, elle ressent les énergies des autres et est traversée par des émotions fortes. Elle est capable de percevoir les humeurs, les colères, les tensions des autres dans la vie privée comme dans le professionnel.

Aussi elle aura tendance à vouloir être la personne médiatrice pour apaiser les conflits.

Chaque jour ou presque, elle doit veiller à se protéger et à adopter des rituels. La personne hypersensible est régulièrement en état de vigilance, elle ne peut pas rester longtemps dans des lieux trop bruyants (supermarchés, concerts, foules, etc...), elle peut avoir des difficultés avec les groupes de personnes car elle perçoit trop d'informations.

De plus, elle éprouve beaucoup de difficultés à dire "non", sans culpabiliser, car elle a pour habitude de se mettre à la place des autres et aussi à avoir peur du jugement des autres.

Dans ce cas, elle ne se respecte pas assez et fait passer les autres avant elle.

Elle a aussi régulièrement besoin de moment de calme, de solitude et de silence pour pouvoir se recharger. Ceci n'est pas toujours bien compris par l'entourage.

De plus, guidée par ses émotions, elle peut prendre des décisions très rapides et ensuite les regretter ou changer d'avis. Du point de vue de l'extérieur, elle peut paraître instable.

Pour remédier à cela, il est extrêmement important d'apprendre à se connaître et à identifier ses fonctionnements. L'une des premières clefs est de penser à soi sans croire que l'on est égoïste. Respecter ses états de fatigue et ne pas s'imposer de choses qui vont venir amplifier ses états (exemple : répondre au téléphone quand on veut se reposer).

Il n'est pas question de "gérer" ses états émotionnels mais plutôt de les accepter et de s'écouter. Reconnaître ses émotions et ne pas les fuir. Reconnaître aussi les émotions qui viennent de soi et celles qui viennent des autres.

Marcher dans la nature, se connecter aux éléments, se faire des moments de détente et de plaisir et se couper des médias nocifs.

L'hypersensible est capable de prendre pour lui, la souffrance des autres.

Alors, je dirais pour terminer, que l'écoute de soi et l'acceptation sont les meilleurs façons de vivre cette sensibilité exacerbée.


Arnaud.



61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Komentarze


bottom of page