La confiance

Hier une personne m'a contacté pour une séance relative à son projet professionnel. Elle mettait tout en place pour développer son entreprise et ne comprenait pas pourquoi rien ne fonctionnait comme elle le voulait. Des interrogations et des doutes de l'entourage, des complications administratives, des retards en tous genres, etc... Elle perdait patience. La question qui me paraissait importante était la suivante : "Avez-vous confiance en votre projet, en vous-même ?" La réponse a été : "Non". Effectivement, sans confiance, rien ne peut véritablement se produire.. La clef de la réussite est la confiance, être sûr(e) d'y arriver, ne pas écouter les avis divers et variés et avoir foi en ses aptitudes. Ne pas donner le pouvoir à quelqu'un d'autre. Le manque de confiance réside, entre autre, sur la focalisation des pensées, sur ce qui ne fonctionne pas. Pour retrouver cette sensation de confiance, il est important de se concentrer sur tout ce que vous faites de bien et que vous pouvez avoir tendance à mettre de côté. C'est une gymnastique de l'esprit et comme pour tout sport, cela demande de l'entraînement. Finalement, le manque de confiance en soi ou à l'inverse la pleine confiance en soi n'existent pas. Qui peut prétendre avoir une confiance absolue ? Qui peut prétendre n'avoir aucune confiance en lui, en elle ? De mon point de vue, la confiance est modifiable et peut évoluer en fonction des situations. Faites-moi sauter en parachute et vous pourrez vérifier ma confiance.... Et non, je ne le ferai pas car j'ai le vertige et que je n'aime pas cela. Est-on obligé de devoir ou vouloir tout faire ? Pourquoi se forcer ? Il est, me semble t-il, normal, d'accepter que l'on n'est pas apte à tout faire. De ce fait, on ne focalise plus, sur des choses que l'on aime pas ou qui ne nous conviennent pas. Sinon, nous serions tous identiques.

Bonne journée à vous.

Arnaud.


4 vues0 commentaire